Le CD "Mama Yakala, contes du Congo et d'ailleurs" de Wabotaï et Lo

                                                                                  

En vente à la boutique

 

 

 

Le conte a toujours constitué, en Europe et surtout en Afrique, « une véritable pédagogie orale ». Les 5 contes d'inspiration africaine de l'album "Mama Yakala, contes du Congo et d'ailleurs" sont le fruit de la rencontre entre la culture congolaise et la culture française. Imaginés, mais aussi inspirés de contes traditionnels et de faits réels, ce sont des histoires en musique (choeurs, percussions, likembé). Ils s'adressent aux enfants de 4 à 99 ans.

 

Narration : Lo

Contes : Wabotaï et Lo

Musique, likembé, percussions : Wabotaï

Choeurs et rythmiques vocales : Wabotaï et Lo

Enregistrement : Soul Jeff au studio SoulGI

Graphisme et illustration : Isabel Colomer

2012

 

 

 Les contes 

Dans le premier de ces contes, à Mama Yakala  et à ses 7 enfants se pose la question suivante: de l'amour, la richesse ou la beauté, quel est le plus important?

 Tolo et Patapon  ressemble à une comptine s'adressant aux plus petits. C'est l'histoire d'un petit poisson qui aimerait suivre une tortue, droit devant jusqu'au soleil couchant, mais son papa ne veut pas.

Dans La chorale de Nzela, la petite lionne rêve de chanter avec les gazelles et les grenouilles, mais cela ne se fait pas quand on est une princesse!.... Tiptip crrroa wrou tibidi...

Les 2 contes qui suivent s'adressent à des enfants un peu plus grands.

L'histoire de Petit Moïse et Mazembé rend hommage à l'équipe de foot TP Mazembé, bien connue au Congo et au delà, et à la démarche du président du club et des joueurs pour la paix dans leur pays.

La dernière histoire, Wabo et la pluie, construite en trois chapitres, nous raconte la sécheresse, le pouvoir du sorcier, la volonté d'un petit garçon pour faire revenir la pluie et sauver la princesse; mais aussi le pouvoir de la musique avec 7 rythmes traditionnels congolais (percussions) musicalement illustrés.

 

A chaque histoire une morale, et pour toutes un même message adressé aux enfants: « Suis ton rêve, exprime-le, partage-le; le jour venu, il se réalisera. »

 

La musique

La musique qui accompagne ces contes (à l'exception du premier) est composée de chants circulaires et polyphoniques acappella, et de percussions corporelles et vocales, d'inspiration Mongo. Ces chants, transmis à Wabotaï par son père, étaient présents au nord du Congo lors des cérémonies de la vie et des récits d'histoire. Tous étaient invités à y participer, ce sont des chants qui se partagent.

Un likembé, petit piano à pouces, pour « Mama Yakala ». Pour les autres contes, une voix d'homme, une voix de femme, en superposition et réponse, un djembé, et des choeurs aux harmonies riches et variées, des onomatopées, des rythmes légers ou plus prenant, qui soulignent les récits, les illustrent, et leur confèrent un caractère tout à fait original, très ancré dans la tradition africaine.

 

 

Les textes des contes sont présentés dans un livret de 16 pages qui accompagne le CD, illustré par Isabel Colomer.