Le conte dans l'éducation

 

"Dans l'éducation traditionnelle africaine essentiellement de nature orale, les contes et les légendes tiennent une grande place.

A la fin de la journée, les enfants se retrouvaient autour du feu, pour écouter leurs ainés raconter des histoires et des contes. Etaient ainsi enseignés à l'enfant à la fois la langue, le pouvoir d'abstraction, l'apprentissage du verbe, l'art de conter, les connaissances sur l'environnement, l'histoire et les traditions du clan, le chant, ainsi que le savoir-vivre en société et la morale.

Dès le plus jeune âge déjà, les berceuses sous forme de questions-réponses enseignaient entre autres la généalogie du clan.

L'éducation est indissociable de l'apprentissage du savoir-dire, du verbe et la maîtrise du langage confère à celui qui la possède un prestige certain.

Le contes, les jeux de vocabulaire, les traductions enfantines des chants d'oiseaux, les altérations du langage, les proverbes, les devinettes, les enigmes et les histoires qui demandent des explications  sont un échantillon des jeux éducatifs dont dispose l'enfant. Leur prodigieux développement dans les communautés africaines montrent l'importance de la parole et de sa maîtrise dans l'idéal social.

Les arts sont également jeu de langage et de communication."


 

Ref. : "L'éducation africaine, continuité ou rupture?"

          Timothée Ngakoutou, Ed. L'Harmattan

 

"Les principales techniques éducatives traditionnelles en Afrique sont les contes, les devinettes, les légendes, les proverbes, ..., les rites d'initiation...

Les contes sont enseignés au enfants le soir autour du feu, et cela parce que la journée est réservée aux travaux divers. Leur contenu très riche et varié touche à la fois à plusieurs disciplines: la langue, le langage, le chant, la zoologie, la psychologie, la morale,...

Ils jouent ainsi un rôle à la fois formateur... et moralisateur ...

Les valeurs de l'éducation traditionnelle portent en elles les éléments susceptibles non seulement d'affronter les surgissements nouveaux de l'histoire, mais aussi de raviver les valeurs les plus sacrées d'un monde humaniste ....

Mais l'éducation aux valeurs traditionnelles reste en marge dans les programmes scolaires. L'effort pour leur mise en valeur devient indispensable."

 

 

Ref. : "L'éducation traditionnelle en Afrique et ses valeurs fondamentales" Mungala, 1982